Dix jours en Lombardie

Publié le 30 Mars 2014

Alors que je m'apprête à monter dans le train qui me conduira directement en Toscane, je laisse derrière moi la région dans laquelle je me promène depuis une dizaine de jours, la Lombardie. Petit point sur les trois principales villes que j'ai visitées.

 

Côme, entre lac et collines

Non, mes très chères tantes, je suis au regret de vous informer que je n’ai pas croisé George Clooney dans les rues de Côme et n’ai donc pu lui glisser vos photos et numéros de téléphone. Peut-être la prochaine fois… Mais alors y serais-je allé pour rien ? Pas tout à fait, puisque la ville reste effectivement plutôt mignonne. Oui, c’est le mot, mignonne. Mis à part une ou deux placettes, elle n’est pas incroyablement belle en soit, mais a indéniablement du cachet et il est très agréable de se balader quelques heures dans le vieux centre.

Mais si Côme est si sympathique, c’est en grande partie du fait de son environnement. Le lac, évidemment, mais aussi et surtout les collines qui l’entourent de tous les côtés. Pour peu qu’on prenne la peine d’y grimper, elles offrent de superbes points de vue sur la ville en contrebas, voire sur les Alpes suisses enneigées en arrière plan.

Pour revenir sur le lac, ce n’est en revanche pas à Côme elle même qu’il faut se rendre pour l’apprécier vraiment, la ville étant située en son extrémité sud. Pour en profiter pleinement, mieux vaut remonter plus au nord vers des villages tels que Bellagio ou Menaggio qui constituent de meilleures bases pour explorer le secteur. Faire un tour en bateau reste l’idéal d’après le papy que j’ai rencontré sur la colline. Chose que je n’ai malheureusement pas pris le temps de faire.

CômeCômeCôme
CômeCômeCôme
CômeCômeCôme

Côme

Milan, bruyante capitale 

Concernant la capitale régionale, je dois avouer avoir été agréablement surpris, tant j’en avais entendu du mal. Milan n’est pas aussi moche et dénuée d’intérêt qu’on avait bien voulu me le dire, et certains endroits comme le château des Sforza, la place du Dôme ou la Galerie Vittorio Emanuele II méritent largement un bon coup d’œil. En vérité, même le reste du centre ville n’est pas totalement vilain et quelques beaux bâtiments sont disséminés un peu partout.

Mais reste que je n’ai vraiment pris aucun plaisir à m’y promener. Trop de voiture, des travaux partout, un monde infernal, des vendeurs à la sauvette qui te harcèlent littéralement à chaque instant pour te refourguer les bracelets, bouquins et autres saloperies qu’ils ont sur les bras… Bref, trop grand, trop de monde, trop de bruit pour moi. Je suis content d’y avoir fait un tour, mais les quelques heures que j’ai passées à Milan auront été largement suffisantes. Même pas eu envie de sortir mon appareil photo, c’est pour dire…

Il semble néanmoins que le véritable intérêt de la ville réside dans ses nombreux musées et expositions. Si j’y retourne un jour, ce sera assurément pour cela et non pour la ville elle même.

 

Bergame, superbe cité médiévale

Là, on entre dans le vif du sujet. Premier gros coup de cœur du voyage. Des villes comme ça, je voudrais en découvrir plus souvent…

En fait, Bergame est divisée en deux parties : la ville basse, moderne et sans réel intérêt, est surplombée par la ville haute – la città alta – qui, elle, est une vraie merveille. Médiévale, pavée, piétonne, intégralement ceinturée d’un immense mur presque cinq fois centenaire, la vieille ville disposait vraiment de tous les arguments pour me plaire. Ses étroites ruelles et petites places cachées forment un véritable labyrinthe duquel il est très difficile de ressortir.

Tu commences par essayer de te repérer sur la carte, mais abandonnes vite celle-ci au fond de ta poche. Rien ne sert de se fixer un objectif particulier de toute façon, tout est beau à voir. Tu n’as qu’à mettre un pied devant l’autre pour tomber tour à tour sur de multiples châteaux, églises, cathédrales et autres palais en veux-tu en voilà. En montant au sommet du Castello San Vigilio, point culminant de la ville, on trouve même un belvédère à 360 degrés sur toute la région, des montagnes jusqu’à perte de vue dans la plaine. Juste magnifique.

Ce qui est incroyable, c’est que ça n’est même pas noir de monde. En vérité, tu croises assurément moins de touristes que de locaux. Et le plus fou, c’est que l’aéroport Ryanair régional n’est pourtant situé qu’à quelques minutes. Une foule de touristes passe tous les jours par la gare de la ville basse pour aller visiter Milan, mais personne ne semble prendre le temps de s'arrêter ici. S’ils savaient ce qu’ils ratent…

Difficile de faire des photos qui rendent hommage à la ville, mais crois moi, j’ai encore mal aux pieds tellement j’ai passé de temps à y déambuler !

 

BergameBergameBergame
BergameBergameBergame
BergameBergameBergame

Bergame

En somme, malgré les petits imprévus des premiers jours, c'est finalement la tête pleine de bons souvenirs que je quitte la région. En grande partie grâce à mes différents hôtes – Filippo, Giovanni, Raluca, Nives et Cristian – avec qui j'ai pu partager de grands moments. Me revoilà gonflé à bloc pour attaquer la suite de mon voyage.

Rédigé par Pierre

Publié dans #Italie

Commenter cet article

Eve 31/03/2014 10:15

Jolies photos d'Italie ! bon courage pour la suite et surtout n'oublie pas : « Quand on est arrivé au but de son voyage, on dit que la route a été bonne. » Proverbe chinois. Bisous !

JP 30/03/2014 14:47

Belles photos sous le soleil. Pour info, WE lumineux aussi en Alsace.

omero 30/03/2014 12:42

Ravi de voir que t'as repris du poil de la bête! Et je retiens les sites à visiter ... au cas où ...
Je savais bien que tout n'était pas pourri chez nos ancêtres ;)
Et viva Italiaaaaa!

Anne G 30/03/2014 11:44

Bon, tant pis pour George, y a pas mort d’homme LOL
Personnellement je ne connais pas Bergame mais je me souviens que cette ville a été l’une des 5 destinations de voyage de tes cousins lorsqu’ils étaient collégiens-lycéens en "classe européenne Italien"… A en voir tes jolies photos, tu n’as pas eu que de la pluie ;-) Bien contente que tu sois regonflé à bloc. Bonne suite de voyage !! A+ Bisous

Giovanni 30/03/2014 11:29

Ti avevo detto che Bergamo è una bella città! Ma non lo dire troppo in giro.... troppi turisti non è una buona cosa.... :)

Pierre 30/03/2014 11:38

Ahah, certo ! Ma non lo posso dire diversamente, è troppo bella... :)

Françoise 30/03/2014 10:49

Superbes photos. Merci Pierre de me faire retourner à Bergame... Que de souvenirs !!! J'avais adoré moi-aussi. Pas avec Georges non plus... Mais avec........ (super quand-même !!!) Nostalgie, quand tu nous tiens... Biz+++

Pierre 30/03/2014 11:33

Toujours aussi réactive ;) Biz !