La castration du roi Marko

Publié le 11 Mai 2014

Hasard du calendrier, mon passage à Kuterevo coïncide avec un évènement qui sort de l’ordinaire. Depuis hier, le refuge est en ébullition : une quarantaine de scientifiques ont débarqué des quatre coins du pays pour participer aux réjouissances. Alors que je n’avais pas bien compris pourquoi des cadavres de loups congelés avaient été déposés au refuge, tout commence à s’éclaircir quand on me demande d’ouvrir les sacs pour les réchauffer au soleil. Atelier dissection au programme.

Ces savants sont comme des gamins à qui l’on vient de donner un nouveau jouet. Ils sont de ceux qui deviennent fous d’excitation quand ils trouvent une crotte de loup dans les bois. Il paraît que l’autre jour ils faisaient la queue pour renifler un muret sur lequel un lynx était supposé avoir pissé. True story. Les flashs crépitent de tous les cotés et chacun espère pouvoir tâter du scalpel…

Comme celui-ci, de nombreux loups sont régulièrement retrouvés morts au bord de la route, percutés par des voituresComme celui-ci, de nombreux loups sont régulièrement retrouvés morts au bord de la route, percutés par des voitures

Comme celui-ci, de nombreux loups sont régulièrement retrouvés morts au bord de la route, percutés par des voitures

Mais en réalité, si tout ce petit monde a fait le déplacement, ce n’est pas juste pour autopsier trois loups. Ça, ce n’était que l’apéritif. Non, aujourd’hui, si on est si nombreux, c’est surtout parce qu’on castre Marko Kralj, « le Roi Marko », dernier ours arrivé au refuge – opération nécessaire dans la mesure où le site n’a absolument pas vocation à monter un élevage, bien au contraire : « quand il n’y aura plus d’ours ici, ça voudra dire qu’on aura gagné. » Si les blouses blanches rongent leur frein, les volontaires ne semblent néanmoins pas très à l’aise à l’idée de charcuter leur petit. La fléchette anesthésiante est partie. Marko ne tarde pas s’effondrer.

Tout s’enchaine alors très vite. L’ours est porté jusqu’à la table d’opération en plein air dressée pour l’occasion. Tandis qu’un vétérinaire débroussaille ses parties intimes, un second s’occupe de prendre les mesures. La pauvre bête respire lourdement, les yeux grands ouverts jusqu’à ce qu’on finisse par les lui bander. Le scalpel fait finalement son apparition : flip, flap, voilà Marko délaissé de ses royaux attributs. A peine l’animal recousu, il est déposé dans son enclos et le show est terminé.

Délestage de testicules, en plein air et en publicDélestage de testicules, en plein air et en publicDélestage de testicules, en plein air et en public
Délestage de testicules, en plein air et en publicDélestage de testicules, en plein air et en public
Délestage de testicules, en plein air et en publicDélestage de testicules, en plein air et en publicDélestage de testicules, en plein air et en public
Délestage de testicules, en plein air et en publicDélestage de testicules, en plein air et en public

Délestage de testicules, en plein air et en public

Alors que les scientifiques reprennent la route, je reste avec Sébastien pour surveiller Marko. Tous ses faits et gestes sont méticuleusement retranscrits dans un carnet : il ne lui faudra pas une heure pour commencer à s’agiter, et en moins de trois, le revoilà sur pattes, comme si de rien n’était. Il a l'air de se foutre pas mal de ce qui vient de lui arriver, mais nous autres garçons, on a encore mal pour lui...

Rédigé par Pierre

Publié dans #Croatie

Commenter cet article

Michel 12/05/2014 10:01

Bande de salaud ! Il a raison JP !!!
Méfie-toi de ces gens mon fils et ne dort que d’un œil.

tatalolotte 11/05/2014 23:13

y fais pas bon vivre dans les bois !!!!!bon pendant que roro examine tes photos de très près ,moi je te remercie pour cette new page de ton journal !toujours de la nouveauté :-)))

Marrainelol 11/05/2014 19:37

Pauv' Marko, PFUIT... plus de testicules !!! Images impressionnantes... C'est dingue que tu sois arrivé là et d'avoir pu assister à un truc pareil aussi rare :-)) Bisous

JP 11/05/2014 13:01

Il menaçait quelqu'un ce Marko ?

Françoise 11/05/2014 17:38

Très drôle !!! J'en rigole toute seule ! Merci JP !

JP 11/05/2014 13:19

Alors veille à adopter toi-même un comportement approprié, sinon, fuis !! ;)

Pierre 11/05/2014 13:02

Disons qu'il menaçait de développer un comportement inapproprié compte tenu de sa situation.