Au revoir l’Europe !

Publié le 11 Juin 2014

Non pas que je n’ai su apprécier les charmes de Saint-Pétersbourg, sa majestueuse architecture néo-classico-baroque, ses kitchissimes églises orthodoxes aux fervents fidèles, ses immenses avenues au trafic autoroutier, ses innombrables ponts et canaux, sa « rue aux dimensions parfaites » (pour les fans de Klapisch), ses nuits blanches festives ou l’ironie des sigles Mac Donald’s et Starbucks écrits en cyrillique.

Saint-PétersbourgSaint-PétersbourgSaint-Pétersbourg
Saint-PétersbourgSaint-Pétersbourg
Saint-PétersbourgSaint-Pétersbourg
Saint-PétersbourgSaint-PétersbourgSaint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg

Non pas que je n’ai passé du bon temps à découvrir Moscou, la splendeur des cathédrales du Kremlin, l’exotisme du bienheureux Saint-Basile, l’élégance de ses stations de métro, ses imposants gratte-ciel staliniens, ses avenues encore plus immenses impossibles à traverser ou les petites vieilles sans gêne ramassant devant eux les pièces jetées par les touristes superstitieux près de la Place Rouge. 

MoscouMoscouMoscou
MoscouMoscou
MoscouMoscou
MoscouMoscouMoscou

Moscou

Non pas que je n’ai adoré retrouver mes compères Isabelle et Frizzette et célébrer l’anniversaire de ce dernier lors d’une soirée philosophique bien arrosée (dans les deux sens du terme). 

Nasdrovia !

Nasdrovia !

Non pas tout ça, donc, bien au contraire, mais il était quand même temps de passer à la suite. Un cycle se termine, un autre est sur le point de débuter. Au revoir l’Europe, bonjour l’Asie. Après presque trois mois d’entrainement en milieu familier, le moment est venu de lancer l’aventure dans un environnement totalement inconnu.

Je suis désormais surexcité à l’idée de m’installer dans le Transsibérien pour arriver en terre asiatique d’ici quelques jours. Je dois bien avouer que ce train mythique n’a pas toujours été pour moi le rêve qu’il représente en lui-même pour certains. Il n’était initialement que le moyen le plus simple de parcourir une si grande distance sans avoir à prendre l’avion. Mais plus le départ approche, plus le Transsibérien m'apparait finalement indispensable à une arrivée en bonne et due forme en Extrême-Orient.

Je pressens que le voyage va être spécial... Débrief à Irkoutsk.

Rédigé par Pierre

Publié dans #Russie

Commenter cet article

sylvie 13/06/2014 18:09

que j'ai hâte de lire tes aventures en Asie ..20 ans après

tataotte 12/06/2014 22:47

C'est fou !J'ai l'impression d'être une boule de flipper! le flipper est la planisphère où toi et ton frère vous évoluez! Je rebondis de lieu en lieu et mon dieu que j'aime cette partie ! En plus ta dernière phrase me laisse en haleine!!!!!!Vite .......la suite :-)

Omero 12/06/2014 22:47

On a hâte de découvrir çà avec toi! T'as déjà énormément de chance de ne pas être en France: avec les grèves tu ne serais même pas sûr d'être à temps en Mongolie pour la fête nationale !!!

AlEX 12/06/2014 17:41

aaaah l'asiiiie... ses lady-boys, ses insectes à déguster, ses délicieuses bières, sa faune, sa flore, ses ping-pong show.. tu vas te régaler mdrrrrr

Eve 12/06/2014 10:56

Go pour l'Asie !!! vivement tes prochaines aventures !!

Marrainelol 12/06/2014 07:50

Bye bye, l'Europe ;-) Bon voyage... Vivement le débrief !!!! Gros bisous

Toncha Michelovna 11/06/2014 20:10

Eh ! Grosse connasse ! Ta rue.. Eh ben elle est moche ! (Get it?)

Mamma Toncha Michelovna 11/06/2014 23:46

Et dis donc Toncha !! c' est pas comme cela que je t' ai éduquée !!

Pierre 11/06/2014 20:20

Got it!

clara 11/06/2014 18:30

Wahou ça y est ! Le début de ton tour d'Asie !! C'est le grand dépaysement qui t'attend ! Bon courage cousin !!

Pierre 11/06/2014 20:19

Merci :)