Bivouac sur la Grande Muraille de Chine

Publié le 13 Août 2014

Voilà le truc un peu fou que je rêvais de faire en Chine : bivouaquer sur la Grande Muraille ! Un beau cadeau d’anniversaire, pour le coup. Oui, parce que si tu l’avais oublié, aujourd’hui, ça fait pile-poil vingt-sept ans que je suis né ! Frizzette a profité de l’occasion pour m’inviter dans un des restos français de la ville, afin que l’on puisse ensemble retrouver le plaisir du combo plateau de fromage / bouteille de vin rouge ! Joyeux anniversaire, presque comme à la maison. D’autant plus que Marion a pris la peine de monter une belle vidéo dans laquelle tous mes proches me passent un petit message. Je l’ai déjà regardée trois fois et elle continue de me mettre les larmes aux yeux…

Bivouac sur la Grande Muraille de Chine

Bref, je digresse. On en était où, déjà ? Ah, oui, la Grande Muraille. Voilà un endroit magique qui vaut à lui seul le voyage dans l’Empire du Milieu. Sous réserve de faire les choses comme il se doit. En effet, ce n’est pas la muraille, qu’on devrait dire, mais les murailles, puisqu’il s’agit en fait d’un grand nombre de petits morceaux discontinus, parfois même très éloignés les uns des autres. Alors mieux vaut choisir le bon si tu ne veux pas te retrouver sur un tas de briques en ruines ou dans un océan de promeneurs. En nous éloignant suffisamment de la capitale, nous avons eu le plaisir de découvrir un tronçon parfaitement restauré, au cœur de splendides montagnes, et pourtant boudé par la majorité des touristes.

Bivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de Chine
Bivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de Chine
Bivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de Chine

« Mais t’as le droit de camper dessus ? » Euh… pas vraiment en fait, mais disons qu’on a pris le gauche. Faut dire que si tu veux voir le soleil se coucher derrière, ils ne te laissent pas le choix que de frauder, interdisant théoriquement le passage après dix-sept heures, va savoir pourquoi. Il a donc fallu faire preuve d’un peu d’audace, de prudence et de patience. Après avoir marché deux ou trois heures sur un mur aussi sinueux qu’escarpé – randonnée somme toute exténuante sous le soleil de plomb –, nous posons nos sacs dans la dernière tourelle accessible. Le tronçon semble continuer encore bien loin sur la montagne et l’on avait déjà hâte d’atteindre la tour au sommet de la crête. Mais lorsque nous tentons de passer sous la tourelle suivante, nous trouvons porte close et un gardien pour nous intimer l’ordre de repartir dans l’autre sens. Ok, on n’ira pas plus loin, mais par contre tu peux te gratter si tu espères vraiment qu’on rebrousse chemin.

Maintenant, bien planqués dans notre nouvelle demeure, nous n’avons plus qu’à attendre que le soleil se couche. Reste un petit stress : et si le garde en face de nous effectuait une patrouille à l’heure de la fermeture officielle ? On imagine des scénarios, on repère une sortie discrète, deux bosquets derrière lesquels se planquer si quelqu’un venait pour nous déloger… Finalement, passées dix-neuf heures sans être dérangés, on a bien dû convenir qu’ils n’avaient pas lâché les chiens pour nous retrouver et l’on a pu se détendre enfin.

Le soleil commence désormais à caresser l’horizon. Enfin, c’est là que ça se joue. Bien calés contre les briques rouges de notre tourelle, nous resterons là, aussi émerveillés que silencieux, plusieurs dizaines de minutes suspendues dans le temps. Vient alors la nuit et la lune avec elle. Spectacle presque aussi envoutant, qui nous gardera encore quelques heures bloqués dans un état second contemplatif. Ah, vraiment, ce bivouac illicite restera longtemps dans les mémoires… 

Bivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de Chine
Bivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de Chine
Bivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de Chine
Bivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de ChineBivouac sur la Grande Muraille de Chine

Demain matin, je ferai cap vers l’ouest, pour de nouvelles aventures aux portes du Tibet, dans les montagnes du Qinghai et du Sichuan…

Rédigé par Pierre

Publié dans #Chine

Commenter cet article

Franck 17/08/2014 01:00

...toi bien ! (saleté d'IPad, j'ai des doigts trop gros...)

Au plaisir de te lire.

Pierre 17/08/2014 09:37

Wow salut Franck, voilà un message qui fait plaisir ! Content de te compter parmi mes lecteurs. Et c'est marrant que tu parles de cohérence parce que je me posais justement la question il y a quelques jours.... J'imagine que oui donc, si tu le dis, et c'est tant mieux ! Merci et à bientôt !

Franck 17/08/2014 00:58

Salut Pierre,
La dernière fois qu'on s'est croisé c'était dans une pizzeria de Holtzheim (pour situer de quel Franck il s'agit...), Tatikat et Tonrey (ça situe encore plus...) m'avait filé le nom de ton blog mais je ne m'y suis connecté que très récemment.
Je voudrais juste à mon tour te féliciter pour la qualité exceptionnelle de ton blog, l'excellent style des récits (et cohérent de surcroit, du début jusqu'à la fin), et l'authenticité des photos.
J'ai tout dévoré, du début à maintenant, comme un excellent bouquin. C'est captivant !
Me voilà maintenant coincé en attendant la suite...frustration, quand tu nous tiens...!

Eclate

Pierre 14/08/2014 01:47

Merci à tous pour vos messages, en particulier à ceux que je ne connais pas et/ou que je n'ai pas encore remercié par ailleurs ! Je vous embrasse :)

Prospero 14/08/2014 17:03

Nihao Pierre,
T'es pas un homme, t'es un sur-homme :-)
Passer la nuit à la muraille. Total (ir-)respect...
Alors là chapeau (chinois)!
Xie xie.

NoéKiba 13/08/2014 22:43

RQDB comme dirait une paysanne des bord de l'Allier !
Les photos sont magnifiques ! Je suis amoureuse de vous, enfin surtout de l'autre... :p a trés vite pour la suite de tes ou vos aventures ! MEEEEERCIIIIIIIII de faire partager ça aux "sédentaires" !!!

omero 13/08/2014 22:26

Superbes photos ... et ouvrage à couper le souffle! Dire que c'est visible depuis l'espace, que çà a été construit par des hommes, sans machine ... combien de temps çà a pris?
Bon anniversaire Pedro!

tatalolita 13/08/2014 22:26

C'est pourtant ton anni !Mais c'est moi qui vais te remercier pour le cadeau !Les photos sont enivrantes ! Je t'embrasse !

Marie 13/08/2014 19:52

Joyeux anniversaire Pierre!!!!
Bisou et bonne route... Marie et Flo les Toulaudains ;-)

JP 13/08/2014 18:36

Joyeux anniv' Pierre. Cette muraille qui ondule avec le relief est assurément magnifique. Quand les rivalités amènent les hommes à faire de grandes choses... Une fois de plus, merci de nous faire partager tout ça.

Françoise 13/08/2014 16:57

MAGNIFIQUE !

Michel 13/08/2014 16:09

Aux portes du Tibet, peut-être y verras tu le Yéti, lui ne connait pas les frontières :-)
En tout cas, demain je pars aussi au Tibet, à la recherche de Tchang... et sans doute qu'avec l'aide de Tintin et Milou, je vais le retrouver !!!
Pour autant, attention le Tchang à la recherche duquel je pars demain n'est pas de la famille des Chang que tu croises partout à travers le monde.
Question pour Marraineloll suite à son affirmation sur les 100 patronymes Chinois : as tu comptabilisé les Chang de Pierre avec mon Tchang à moi ? Si oui, cela remet ta comptabilité en doute.
Affaire à suivre...

Marrainelol 13/08/2014 17:30

Quoiii, "c'est du chinois" ??? :-)

Marrainelol 13/08/2014 17:24

Non non ;-)) Les Tchang et les Chang sont des patronymes différents (très très différents LOL) et donc je n'ai bien entendu pas comptabilisé le jeune "Tchang Tchong-Jen" avec les Chang de Pierre !!!!!!! Dissipons toute équivoque, il y a autant de différence entre Chang et Tchang qu'entre les familles Zhang, Zheng, Zeng, Zhong Zhuang ;-)))
Merci pour les photos, Pierre, c'est splendide ! Un bien chouette anniversaire ;-)

Sabine 13/08/2014 15:53

Super votre petite incartade ! Il faut bien ça pour fêter une anniversaire inoubliable ! Même loin des siens et en petit comité ! Merci pour ces belles images et cette sérénité toute asiatique.
Ah, j'allais oublier : Bon anniversaire Pierre ! On ne se connait pas , mais le coeur y est. ;)

Michel 13/08/2014 15:44

Vraiment de très belles photos d'un site d'exception.
Les lumières (et couleurs) de la seizième image sont particulièrement étonnantes.
Très fort ce Qin Shihuang pour l’installation d'un éclairage le long de sa muraille :-)

Maman 13/08/2014 15:37

Trop Trop Trop belles tes photos !! et tout ce qu' elles dégagent ... J' adore !!

TROUP 13/08/2014 15:29

Joyeux anniversaire, alors! Un anniversaire inoubliable! Claire et Bruno

Michel 13/08/2014 15:34

Certainement inoubliable, c'est bien vrai !!! La prochaine fois que j'ai 27 ans, je vais aussi les passer sur la Grandes Muraille.