C'est reparti, direction Bolivie !

Publié le 10 Janvier 2015

Et voilà, le grand jour est arrivé. Deux mois et demi après avoir retrouvé la France, suite à mes pérégrinations eurasiatiques, me voici à l’aube d’une nouvelle grande aventure. Ce coup-ci, direction l’Amérique du Sud, donc, à commencer par la Bolivie. Et si j’étais très heureux de repasser par la France pendant un moment, je dois bien dire que ça fait maintenant plusieurs jours que je ne tiens plus en place. Un lion en cage, comme ils disent. Alors il était grand temps de remettre le voyage en marche.

Etant donné que je te soûle depuis plus de deux mois avec mon projet EcoAmerica, tu sais déjà dans les grandes lignes la forme que prendra mon périple dans les prochains temps. En fait, concrètement, ça ne va pas être bien différent de l’an dernier. J’essayerai de continuer à t’emmener dans des endroits magiques et de te présenter les gens les plus sympas du coin. Sauf qu’en bonus, on tâchera de s’arrêter dans un maximum d’écoles pour présenter ledit petit projet… 

C'est reparti, direction Bolivie !

Alors juste pour info, je me suis un peu renseigné sur la Bolivie dernièrement. Il semblerait que malgré que ce soit l’été – eh oui, on est dans l’hémisphère sud maintenant –, c’est aussi le pic de la saison des pluies. Merde. J’avais tout calculé pour éviter le mauvais temps en Asie, mais je n’avais pas imaginé une seconde qu’il puisse y avoir la mousson par ici aussi. Bon, on va dire qu’il y aura moins de touristes… Le vrai problème, c’est qu’il parait qu’à cette période, les intempéries ont tendance à bloquer fréquemment les routes. Oui, parce qu’en Bolivie, les infrastructures ne sont apparemment pas beaucoup plus modernes qu’au Népal. Sans parler des manifestations sociales qui, elles aussi, paralysent régulièrement le pays.

Et puis, je ne sais pas si c’est vrai, mais j’ai lu que seuls soixante pour cent des boliviens parlent espagnol. Et encore, pour bon nombre, ce n’est pas leur langue maternelle puisque, selon les coins, on parle encore aymara, quechua et autres dialectes locaux. Ça ne va pas faciliter les choses… Je n’insisterai pas trop sur le fait qu’en plus de ça on a pris nous même un peu de retard dans la préparation de notre présentation, ni que j’appréhende quand même légèrement de venir parler d’Environnement à des gens qui n’ont peut-être même pas l’eau courante… Bref, tout ça pour dire que ça risque d’être un joyeux bordel, que je ne sais pas trop où on met les pieds et qu’il faudra savoir s’adapter, mais que c’est aussi pour toutes ces raisons que l’aventure est aussi excitante !

Allez, je ne vais pas trop m’étendre aujourd’hui mais te donnerai très vite des nouvelles. Promis.

Rédigé par Pierre

Publié dans #Bolivie

Commenter cet article

Marrainelol 14/01/2015 15:35

On a hâte d'avoir de tes nouvelles... bon, on sait que perso t'es bien arrivé à Santa Cruz ;-) mais on espère que pour le reste tout s'est arrangé... On pense bien à toi !
Bisous

tatilolita 13/01/2015 00:19

Moi aussi c'est mon héros !!!
Allez Bamos Pedro ! Et que l'aventure continue avec des savoureux moments de partage avec les petitous qui seront sur ta route !

margot boudry 11/01/2015 20:28

Bon voyage mon héros!!!!!:)
je pense a toi tout le temps!!
A bientot!!:)

Pierre 11/01/2015 20:34

Merci ma cousine chérie !!! <3